Abbaye de La sauve Majeure Pujols (47) Rocamadour Carcassonne - un paysage domestique à rendre lisible Aménagement du sentier du bourg de Bonaguil Jardin vert et blanc "Orterra", Sainte-Croix-Du-Mont (33) Site des chutes des coteaux de Gascogne (47) Site Latécoère (40)
Plan local d'urbanisme de St Geyrac (24) Etude pré-opérationnelle du centre ville de Gradignan (33) Plan de paysage de Captieux (33) Etude de réhabilitation des espaces publics du centre ville d'Aiguillon (47)
Parc de passeligne Pelissier La place de la Claire Crèche D3 La traverse d'Escource Le pôle intermodal de la Hume La traverse du bourg de Comps Base de loisirs de Neuvic sur l'Isle (24) Village d'entreprise des Molines Nord (16) Zone d'activité de Mazères (33) Le parc de la Forêt L'axe des thermes du Mont Dore
2 jours par mois / Mon paysage Languedocien Découper la terre, l'eau et le ciel
Notre atelier de paysagisme Atelier Arcadie situé à Bordeaux est spécialisée dans le paysagisme et l'urbanisme. Le paysagiste : Rôle de conseil en agencement de espace, parcs et jardins, urbanisme, territoires. Des équipes de paysagistes pluridisciplinaires dirigées par Emmanuel Prieur répondent aux problèmatiques paysagères ou urbaines . Etant basés dans Bordeaux centre ville, notre clientèle privilégiée est répartie autour de la CUB de Bordeaux (Pessac, Mérignac, Gradignan, Saint Médard...) sur les principales grandes villes de la région Bordelaise et de la Gironde 33, Arcachon, tout le Bassin d'Arcachon, Blaye, Langon, Libourne, Lesparre Médoc, Saint Emilion... Nous intervenons aussi en creation de pub ou de sites web sur les départements limitrophes, Dordogne 24 Périgueux Bergerac, Lot et Garonne 47 Agen, Landes 40 Mont de Marsan, Charente 16 Angouleme, Charente Maritime 17 La Rochelle... Grace à notre équipe de paysagistes, nous travaillons aussi maintenant en particulier en creation de site internet sur Paris 75, la Région Parisienne, toute l'Ile de France et sur tous les départements de France métropolitaine et outre mer

Plan de paysage de Captieux (33)

VERS UNE STRUCTURE PAYSAGERE DURABLE

Le Plan de Paysage de Captieux participe à la mise en œuvre de la politique « 1% paysage et développement » liée à la création de l’autoroute A 65, traversant le territoire capsylvain. Le Plan de Paysage prend également en compte l’aménagement de la Ligne Grande Vitesse France-Espagne prévue à l’horizon 2020 qui placera la commune de Captieux à 20 minutes de Bordeaux. Le plan de paysage cherche à définir une stratégie d’aménagement qui fédère les différentes logiques de mise en valeur de l’espace afin de concilier les intérêts du développement communautaire local avec les politiques portées au niveau régional, national et européen. Il se traduit par une stratégie d’action globale qui associe l’aménagement d’espaces publics, les orientations d’aménagement portées au Plan Local d’Urbanisme, des accords de gestion entre partenaires de l’aménagement et des actions de communication.

 

Trois grands territoires fondent l’identité des paysages capsylvains, où ville et nature entretiennent une relation singulière : le bourg et les paysages de la Gouaneyre, les airiaux et le paysage des costières, les infrastructures et le paysage forestier des lagunes.

La lisibilité de ces paysages intimes et confidentiels entre trois territoires repose sur l’entretien de dynamiques de développement complexes, environnementales, sociales et économiques. La proximité future du fuseau de la LGV et de l’A 65 avec le territoire communal remet en question cette identité capsylvaine à plusieurs égards, quatre enjeux sont ainsi soulevés :

1- la lisibilité des relations ville / nature

2- la lisibilité de l’espace central, espace avec ses prolongations vers la plaine des sports,

3- la reconnaissance et la « conservation inventive » du paysage des costières,

4- la structuration du paysage forestier d’entre-deux.

 

La stratégie de projet global du Plan de Paysage de Captieux poursuit trois objectifs d’aménagement :

- la construction d’une structure paysagère durable, cadre de l’aménagement urbain entre Gouaneyre, forêt et plaine agricole tramée par les costières. Le caractère « durable» de cette structure porteuse d’identité repose sur sa reconnaissance et sa gestion par les institutions et les propriétaires privés fédérés au travers d’une charte de paysage.

- l’aménagement des parcours piétons de tangentes aux axes historiques de circulation : la promenade de la Gouaneyre, la petite boucle des espaces publics du village, le réseau des lacs.

- l’ancrage du processus de développement urbain dans les logiques paysagères. Il s’agira alors d’accompagner et de maîtriser la transformation du paysage urbain dans son cadre naturel et forestier particulier en prenant en compte l’émergence de la deuxième polarité de l’échangeur.

 

Cette stratégie propose de concevoir 10 actions autour d’un « fil rouge » transversal.

Matérialisé par l’aménagement d’un cheminement, lien entre le centre historique et les nouvelles centralités de l’échangeur, ce « fil rouge » rétablit les continuités de maillage rompues entre Captieux, Giscos et Escaudes et affirme en les traversant la lisibilité des paysages de la Gouaneyre, de la plaine agricole, des costières et de la forêt. La mise en œuvre effective de ce fil de cheminement et de paysages associe des dispositifs d’actions croisés d’ordre contractuel (charte de paysage), opérationnel (aménagement de l’îlot de la gare, du centre-bourg, du vallon du Lep…), réglementaire (fiches actions d’urbanisme) et de communication (cartes postales).