Abbaye de La sauve Majeure Pujols (47) Rocamadour Carcassonne - un paysage domestique à rendre lisible Aménagement du sentier du bourg de Bonaguil Jardin vert et blanc "Orterra", Sainte-Croix-Du-Mont (33) Site des chutes des coteaux de Gascogne (47) Site Latécoère (40)
Plan local d'urbanisme de St Geyrac (24) Etude pré-opérationnelle du centre ville de Gradignan (33) Plan de paysage de Captieux (33) Etude de réhabilitation des espaces publics du centre ville d'Aiguillon (47)
Parc de passeligne Pelissier La place de la Claire Crèche D3 La traverse d'Escource Le pôle intermodal de la Hume La traverse du bourg de Comps Base de loisirs de Neuvic sur l'Isle (24) Village d'entreprise des Molines Nord (16) Zone d'activité de Mazères (33) Le parc de la Forêt L'axe des thermes du Mont Dore
2 jours par mois / Mon paysage Languedocien Découper la terre, l'eau et le ciel
Notre atelier de paysagisme Atelier Arcadie situé à Bordeaux est spécialisée dans le paysagisme et l'urbanisme. Le paysagiste : Rôle de conseil en agencement de espace, parcs et jardins, urbanisme, territoires. Des équipes de paysagistes pluridisciplinaires dirigées par Emmanuel Prieur répondent aux problèmatiques paysagères ou urbaines . Etant basés dans Bordeaux centre ville, notre clientèle privilégiée est répartie autour de la CUB de Bordeaux (Pessac, Mérignac, Gradignan, Saint Médard...) sur les principales grandes villes de la région Bordelaise et de la Gironde 33, Arcachon, tout le Bassin d'Arcachon, Blaye, Langon, Libourne, Lesparre Médoc, Saint Emilion... Nous intervenons aussi en creation de pub ou de sites web sur les départements limitrophes, Dordogne 24 Périgueux Bergerac, Lot et Garonne 47 Agen, Landes 40 Mont de Marsan, Charente 16 Angouleme, Charente Maritime 17 La Rochelle... Grace à notre équipe de paysagistes, nous travaillons aussi maintenant en particulier en creation de site internet sur Paris 75, la Région Parisienne, toute l'Ile de France et sur tous les départements de France métropolitaine et outre mer

La place de la Claire

"URBS IN HORTO" LA PLACE DANS UN JARDIN

Dédier cette place à l’usage piétonnier implique un travail sur le cadre de vie. Nous partons de ce constat d’un territoire composé d’une mosaïque de jardins privatifs reliés au socle de la géographie ; l’eau et la forêt. Par extension, la ville dans un jardin (Urbs in horto), nous incite à considérer la place de la Claire comme une place dans un jardin.

Une idée simple qui permet de donner corps à l’espace public à partir des qualités d’un urbanisme pavillonnaire tant décrié. Renverser cette histoire, c’est accepter de mettre en avant la question du paysage urbain, mettre sur la place publique l’espace privatif du jardin de pavillon. Ainsi, la plus grande partie de l’espace est occupé par « le socle » et le jardin des dégustations. Cet espace sans se détacher de la place constitue un jardin. Le jardin des dégustations s’inscrit dans la continuité de l’esplanade, c’est un espace libre permettant de se mettre à table les jours de marché.

Le renforcement des conditions de la vie publique implique l’implantation d’un équipement public identifiable. Ainsi, la halle (La maison de verre) s’inscrit dans le volume d’une serre la mémoire du bâti qui préexistait à la création de la place. La maison de pierre est conservée et restructurée.

Entre ces deux bâtiments, se déploie une esplanade sous la forme d’un plan libre. Cet espace en béton est dédié pour le marché, c’est aussi un espace d’exposition, de manifestations.

La création de cette place se fonde également sur une activité commerciale renouvelée. Pour que l’espace public amplifie cette dynamique, il s’agit de :

  • conserver un espace ouvert sur les façades commerciales notamment dans l’appréhension de l’espace depuis la route départementale
  • mettre en scène le marché tant par l’architecture de la Halle que par la situation de l’esplanade en limite sur la départementale
  • conserver des possibilités d’arrêts minutes sur la périphérie de la place
  • proposer un espace de convivialité permettant de valoriser l’image de la place et du quartier

 

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Gujan-Mestras

Équipe de maîtrise d’oeuvre :

Mandataire : Atelier arcadie, Emmanuel Prieur, paysagiste DPLG, Co-traitant : James Augier, architecte

Montant des travaux : 1 000 000€ HT

Année de réalisation : 2011 à 2013